Vous êtes ici

 

Connaissance territoriale.

La Région de Bruxelles-Capitale a pour ambition de «mettre en place une stratégie urbaine qui offre une réponse opérationnelle aux défis de la Région». Pour mener à bien cet objectif, il convient d’appuyer cette stratégie par une démarche active d’analyse territoriale, appelée «connaissance territoriale».
 
Cette «connaissance territoriale» consiste d’une part, à produire des diagnostics et des études territorialisées ou thématiques («observation urbaine») et d’autre part, à assurer un suivi dans le temps de l’évolution globale et transversale (intersectorielle) de territoires observés («veille territoriale»).
 
L’objectif est:
  • de mieux connaître un territoire (via une sélection critique des informations et des documentations quantitatives et qualitatives disponibles) et d’en vérifier ses besoins et ses potentialités (via un réseau structuré d’acteurs);
  • de détecter à temps les problèmes et l’émergence de nouvelles opportunités;
  • d’évaluer, au niveau du territoire, les investissements réalisés par les pouvoirs publics;
  • de faciliter et d’améliorer les politiques de développement urbain, et notamment les processus d’aménagement des «pôles de développement territorial prioritaire ». 
L’Agence s’attelle à produire des travaux de «connaissance», selon 3 étapes:
  • étape 1: rassemblement (dans une base de données) des données et des informations recueillies auprès des acteurs actifs sur le territoire;
  • étape 2: réalisation d’états des lieux et de diagnostics quantitatifs (les chiffres) et qualitatifs (perceptions des acteurs et du terrain), et définition d’indicateurs permettant de suivre l’évolution globale et transversale du territoire observé;
  • étape 3: veille régulière au moyen d’un outil (monitoring) permettant de suivre de manière régulière l’évolution des indicateurs.
Cette démarche implique l’organisation systématique de prises de contact avec les producteurs de données de la Région et des acteurs du terrain.
 
La «connaissance territoriale», en appui aux politiques de développement territorial, débouche sur la détermination de «grands enjeux» (territoriaux et sectoriels) qui permettront de définir des pistes programmatiques.
 
En savoir plus sur les missions en «connaissance territoriale».