Vous êtes ici

 

Cadre stratégique et règlementaire.

Un des premiers schémas directeurs

L'avenir du site a été concerté et planifié à travers un schéma directeur (élaboré par l'équipe MS-A et Ateliers Yves Lion) adopté par la Région en décembre 2008.

Le schéma directeur s'étend sur un périmètre plus large que le site lui-même (90 ha) dans l'objectif de favoriser un développement mutuel de Tour et Taxis et des quartiers environnants.

Il privilégie les orientations suivantes :

  • créer un espace ouvert permettant de valoriser le site dans sa profondeur (parc urbain, place minérale, parc L28A et parc L28) ;
  • mettre en valeur le patrimoine bâti (Gare maritime, Gare de service, château d’eau, Pavillon du signaleur, Halle aux huiles et aux poissons) et du patrimoine naturel (talus) ;
  • désenclaver le site par la création de traversées Nord-Sud et Est-Ouest (notamment par la création d'un lien entre la rue Vandenboogaerde et la rue de Molenbeek...) ;
  • favoriser la mobilité douce et la desserte en transports en commun (création notamment d’une nouvelle ligne de tram devant emprunter une nouvelle passerelle au-dessus du Canal, dite «Passerelle Picard») ;
  • soutenir le développement durable : mixité sociale et fonctionnelle, démarche HQE (Haute Qualité Environnementale).

Le schéma directeur s’applique au périmètre de la zone levier n°5 Tour et Taxis, défini par le Plan Régional de Développement (PRD) de 2002.

Un PPAS en cours d'élaboration

Afin d'assurer la concrétisation de ces grandes options, le Gouvernement a voulu doter le schéma directeur d'un cadre juridique par un arrêté de mise en œuvre (23/04/2009). Dès lors, le Gouvernement invite la Ville de Bruxelles à élaborer, dans les 3 ans, un Plan Particulier d'Affectation du Sol (PPAS) sur le périmètre de la Zone d'Intérêt Régional (ZIR) «Tour et Taxis».

Du point de vue de l’affectation du site, l'arrêté indique que le PPAS veillera à créer une mixité fonctionnelle sur le site, à savoir :

  • des nouveaux développements couvrant un maximum 370.000 m² de surfaces brutes hors sol pour les ZIR 6A et 6B (qui s’ajoutent aux 96.633 m² existants sur la ZIR 6B suite à la rénovation des Magasins, de l’Entrepôt royal et du Magasin aux produits dangereux) ;
  • la ZIR 6A accueille un maximum de 330.000 m², dont 40 à 50.000 m² au sein de la Gare maritime ;
  • la ZIR 6B accueille maximum 40.000 m² nouveaux ;
  • un minimum de 40% de logements et de 10% d’équipements d’intérêt collectif ou de service public ;
  • un maximum de 40% d’activités administratives ou productives ;
  • un minimum de 30% de la surface affectée au logement devrait être destinée au logement moyen et dispersé sur le site ;
  • les équipements d’intérêt collectif ou de service public devront notamment intégrer les fonctions suivantes : crèches/garderies, école(s) primaire(s), école de cirque, équipements sportifs couverts et non couverts, équipement(s) à vocation socio-éducative et socio-culturelle de quartier ;
  • un maximum de 3.500 emplacements parking au total sur le site (de manière générale, sous les nouveaux immeubles). Ils doivent pouvoir être convertis ou supprimés en fonction de l’évolution de la desserte du site en transports en commun.

Le PPAS devra en outre favoriser une mixité sociale et organiser l’animation du site par :

  • la création de mixité fonctionnelle sur l’ensemble des ZIR 6A et 6B ;
  • la réalisation d’une mixité fonctionnelle à l’échelle de l’îlot ;
  • la garantie d’une accessibilité du site et plus particulièrement de la Gare maritime.

Présentations connexes

Les documents ci-dessus ont été présentés lors de la réunion d'information sur Tour et Taxis du 2 avril 2010 organisée par l'ADT. Veuillez noter qu'il s'agit de documents indicatifs et informels. La propriété intellectuelle de ces documents appartient à leurs auteurs.