Vous êtes ici

 

Tour et Taxis.

Quartier durable et patrimoine exceptionnel

L'ancien site ferroviaire de Tour et Taxis est situé en bordure de canal et à proximité immédiate du centre historique de Bruxelles. Il est entouré de quartiers habités et vivants : les quartiers Maritime (Molenbeek-Saint-Jean) et Marie-Christine (Ville de Bruxelles).

A l’origine, vaste espace marécageux, le site doit son nom à son utilisation jusqu’au 18e siècle comme pâturage pour les chevaux de la Poste impériale par la famille Von Thurn und Tassis. Situé en bordure du canal de Willebroeck, la ville y développa à l’aube du 20e siècle une vaste plateforme intermodale de marchandises (gare ferroviaire, voie d’eau, route). Le site devient dès lors un centre de transit et de douane aux mains de la SNCB. Il perd progressivement sa raison d’être avec l’ouverture des frontières européennes et est totalement désaffecté à la fin des années '80.

Après une période d’abandon et plusieurs projets avortés (Music City…), la SNCB finit par vendre le terrain en 2001 à une société immobilière pour y développer un nouveau quartier de Bruxelles.

Reconnu pour son patrimoine industriel remarquable, ce site (45 ha) représente un enjeu majeur pour le développement de la Région. Encore en grande partie en friche, il offre un potentiel d'activités diversifiées : activités économiques, logements, culture et équipements d'envergures régionales ou locales.

L'objectif du Gouvernement bruxellois et de la Ville de Bruxelles est d'en faire un quartier durable exemplaire au bénéfice de tous. La reconversion du site passe aussi par la réappropriation urbaine des rives du canal en tant qu'axe structurant des quartiers environnants.

Un espace industriel en reconversion

Depuis la réorientation des activités ferroviaires dans les années '90, la zone a fait l'objet de divers projets de reconversion (grande salle de concert, Cité des Sciences…) qui n'ont pas abouti.

Depuis 2003, le nouveau propriétaire des lieux, la société T&T Project, a fait le pari audacieux de rénover entièrement le superbe Entrepôt royal pour y implanter des PME et des petites activités tertiaires. Inauguré en 2008, l'Entrepôt est aujourd'hui entièrement occupé par des entreprises dynamiques et branchées, il doit même refuser du monde...

Quant au bâtiment voisin (les Magasins), d'une valeur patrimoniale inestimable, il fut sauvé de justesse de la démolition grâce l'intervention énergique des défenseurs du patrimoine industriel. Rénové par T&T Project également, il abrite des manifestations thématiques (Foire du Livre, Foire des Antiquaires) ainsi que des expositions comme « C'est Notre Terre » qui rencontrent un vif succès.

Ces deux bâtiments extraordinaires constituent le premier pôle du renouveau de Tour et Taxis et attirent déjà de nombreux visiteurs et investisseurs.

Le site est aussi connu pour accueillir des événements culturels majeurs comme le festival de musiques du monde «Couleur Café».

Une vision pour le site

L'avenir du site a été concerté et planifié à travers un schéma directeur (élaboré par l'équipe MS-A et Ateliers Yves Lion) adopté par la Région en décembre 2008. En savoir plus.

Espaces publics

Véritable colonne vertébrale traversant le site du nord au sud, un parc public de 10 ha constituera l'espace autour duquel s'articulera l'ensemble des activités. Ce sera le plus grand parc urbain créé à Bruxelles depuis le 19e siècle! Par ailleurs, un parc sera créé en bordure du canal. En savoir plus.

Mobilité

La circulation automobile sera limitée à l'intérieur du site au profit des modes de déplacement doux. Tour et Taxis sera notamment desservi par une ligne de tram. En savoir plus.

Valorisation du patrimoine

Le développement projeté du site intègre le respect du patrimoine bâti et des qualités paysagères, spécifiques à son passé industriel. La rénovation de la majestueuse Gare maritime est une option majeure du projet.

D'autres bâtiments, tels que le château d'eau ou la centrale électrique, font l'objet de discussions quant à l'opportunité de prendre des mesures de sauvegarde spécifiques.

Par ailleurs, grâce au Fonds européen de développement régional (FEDER), le CPAS de la Ville de Bruxelles entame la reconversion du bâtiment Byrrh, immeuble classé. Il s'agit de créer un pôle d’activités économiques de type semi-industriel (offrant aux entrepreneurs des surfaces modulables) et également une crèche et une halte garderie (destinées aux habitants du quartier et aux travailleurs des entreprises). Cette opération permettra de réaffirmer l'activité économique des quartiers et de mettre en valeur le patrimoine industriel du site. De plus, le bâtiment est situé à un endroit charnière pour l'ouverture du site vers les quartiers environnants et sur un futur axe piéton (Nord-Sud).

Un quartier durable exemplaire

L'ambition de tous est de faire de Tour et Taxis un quartier durable exemplaire à Bruxelles qui participera au renouveau de la zone du canal.

Cela passe par le désenclavement du site et l'intégration aux quartiers environnants (et à leurs habitants actuels) ainsi qu'avec la rive droite du canal qui connait également une dynamique de reconversion.

Un quartier durable, c'est aussi une offre de mobilité alternative à la voiture individuelle, la réalisation de bâtiments à haute performance énergétique, la prise en compte de la gestion parcimonieuse de l'eau, la création d'espaces verts de grande qualité paysagère et environnementale ouverts à tous, des emplois, des équipements à vocation sociale (écoles, crèches...).

Un quartier durable, c'est aussi un quartier mixte !

C'est pourquoi, les pouvoirs publics sont attentifs à garantir un développement équilibré en terme d'activités (logements, culture, équipements, commerces, bureaux) et de mixité sociale en réalisant des logements accessibles à tous. Ceci dans le souci d'éviter une dualisation entre le site et les quartiers environnants.

Cette mixité s'entend au sens large : logements sociaux, conventionnés et libres, acquisitifs ou locatifs. En outre, il convient de viser des publics cibles particuliers : logements pour personnes âgées, logements intergénérationnels, logements adaptés aux personnes à mobilité réduite, logements pour étudiants...

Concrètement ?

Le Gouvernement régional a invité la Ville de Bruxelles (arrêté du 23/04/2009) à transcrire les grandes orientations du schéma directeur dans un Plan particulier d'affectation du sol (PPAS).

S'inspirant du schéma directeur et de l'arrêté du Gouvernement, la Ville de Bruxelles a délivré un permis d’urbanisme portant sur 218.327 m² (ZIR 6A) dont 87 868 m² sont affectés au logement, 59.792 aux commerces, 22.830 m² aux équipements et 14.792 m² aux activités productrices et logistiques. Le permis pour la ZIR 6A prévoit en outre 8,20 ha d’espaces verts, dont 2,19 ha de voiries plantées et 1,47 ha d’intérieurs d’îlot et jardins privés.

Par ailleurs, un nouvel occupant de marque est annoncé sur le site : Bruxelles Environnement qui occupera d'ici 2013 un tout nouvel immeuble de 16.250 m². Il s'agira du plus grand bâtiment passif d'Europe (secteur tertiaire)!

Enfin, cela bouge aussi aux alentours ! Plusieurs projets sont en effet en cours d'étude à proximité immédiate du site : logements moyens et pôle d’activités économiques «Tivoli», tour Up-site de 252 logements réalisée par Atenor, École de la batellerie en rénovation par la Ville de Bruxelles, Maison du Port le long du Bassin Beco...