Vous êtes ici

 

Heysel.

Projet Neo

Site des expositions universelles de 1935 et 1958, le Heysel accueille aujourd'hui de grands équipements majeurs juxtaposés au fil des ans sans véritable vision urbanistique globale: palais d'expositions, stade national de football, planétarium, multiplex de cinéma...

Propriétaire du site, la Ville de Bruxelles a confié à la société EXCS le soin de réaménager le plateau du Heysel et ses 67 hectares.

Baptisé Neo, ce projet envisage notamment la réalisation d'un grand centre international de congrès (3.500 places), une salle de spectacles de grande capacité (15.000 places), un pôle récréatif et de loisirs garantissant une offre touristique et sportive, un centre commercial (70.000 m²), minimum 750 logements répartis sur le site, un hôtel de 500 lits et des surfaces de bureaux de maximum 20.000 m² (accessoires ou fonctions principales). Cette réorganisation des fonctions et activités est en outre l’occasion de repenser l’ensemble des espaces publics et l’accessibilité du site. Lire la présentation.

En septembre 2010, suite à un concours international, le bureau d’urbanisme néerlandais KCAP *(en association avec les bureaux d'études Arup Amsterdam et Fakton) a été désigné pour réaliser un Masterplan sur l’ensemble du site et en suivre la réalisation. Lire le communiqué.

En juin 2010, la Ville de Bruxelles a lancé une procédure de dialogue compétitif en vue de désigner un opérateur économique chargé de la planification, la conception, le financement, la réalisation, la gestion et l'exploitation des futurs ouvrages et fonctions. Ce marché public comprendra deux lots :

  • Neo I: un centre commercial "Mall of Europe", un complexe de logements, des surfaces administratives, des surfaces Horeca, des espaces de loisirs à vocation touristique «indoor» et «outdoor», ainsi qu’un cinéma.
    Le groupement Unibail-Rodamco, Besix et CFE a été désigné lauréat du projet Neo 1. Il a fait appel à l’architecte et urbaniste français Jean-Paul Viguier. Le projet nommé «Europea» a séduit le jury par la qualité de la composition urbaine. Elle met en valeur et en relation les composantes structurantes du plateau du Heysel. 
    Elaboré sur base des lignes directrices du masterplan de KCAP, ce projet urbain mixte développe un véritable morceau de ville. Il fait la part belle aux espaces publics et entretien un dialogue riche avec le contexte urbain existant.
    Livraison prévue en 2021. 
     
  • Neo II: un centre de convention et un hôtel de haut standing.
    Ce second lot a été publié au Journal officiel des Communautés européennes et au Bulletin des Adjudications en 2012. Le marché a été relancé fin juin 2013. Cette procédure vise un contrat de type DBFM (Design - Build - Finance - Maintain). 
    Les trois candidats retenus lors de l’appel à projets ont remis leurs premières esquisses en mars 2015. Les équipes sont composées d’un architecte et d’un développeur :
    - Rem Koolhaas et BAM/Ghelamco (Pays-Bas / Belgique)
    - Henning Larsen et CIT-Blaton/Willemyns (Danemark / Belgique)
    - Jean Nouvel et CFE/Cofinimmo (France / Belgique)
    Les projets reçus seront analysés par un comité d’avis, dont fait partie l’ADT. Le marché devrait dès lors être attribué dans le premier semestre 2017.

Par ailleurs, le Palais 12, grande salle de spectacles polyvalente (15.000 places) a été inaugurée le 13 septembre 2013. C’est une des premières infrastructures majeures du projet NEO.

L’accord du gouvernement bruxellois sur le PRAS (Plan Régional d’Affectation du Sol), qui inscrit clairement les réaménagements voulus au Heysel dans un cadre administratif légal, ainsi que le contrat de gestion de la STIB qui scelle le volet mobilité autour du site NEO, sont deux signaux positifs marquant l’avancée générale de ce projet ambitieux pour l’avenir de Bruxelles.

(*) On doit à KCAP des projets de premier ordre comme les plans d’aménagement de l’extension du centre-ville à front de l’Elbe «Hafencity» (Hambourg) et du réaménagement du stade de Rotterdam.

Stade national

En 2013, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, la Région flamande, l’Etat fédéral, la Ville de Bruxelles, la commune de Grimbergen et le monde sportif ont annoncé que le futur stade national s’implanterait sur le site du parking C, en bordure du plateau du Heysel. Le terrain, bien que situé en Flandre, appartient à la Ville de Bruxelles. 
 
Cette décision permet de donner une chance à Bruxelles d’accueillir un ou plusieurs matchs de l'Euro 2020 de football avec un stade aux normes UEFA. 
 
Le stade serait calibré pour le football, sans piste donc. Par ailleurs, la question de l’accueil des meetings d’athlétisme fera l’objet d’un groupe de travail. En attendant les épreuves sur pistes sont garanties jusque 2020, voire au-delà en cas d’organisation des Championnats d’Europe d’Athlétisme en 2022.