Vous êtes ici

 

Méthode d’élaboration.

Début 2013, l’ADT a confié à l’asbl ERU et au Studio d’Urbanisme JP Majot la mission d’élaborer une vision stratégique pour le parcours culturel piétonnier.
 
Dans une première phase, les prestataires ont réalisés un état des lieux de la qualité de l’espace public. Les enquêtes et les entretiens avec des habitants et des usagers du quartier révèlent que l’aménagement technique de l'espace public est globalement de bonne qualité. Par contre, les personnes interrogées estiment qu’il y a un manque structurel d’animation des espaces publics et des espaces verts, de commerces, de confort et de convivialité.
 
Téléchargez le rapport final de la phase analyse (juin 2013).
 
Sur la base de ces constats, l’asbl ERU a développé, dans une seconde phase, une proposition « d’acupuncture urbaine », à savoir des interventions concrètes à petite échelle, réalisables à court terme (fin 2015) et réparties en sept thèmes :
  • Aménagement de l’espace public
  • Plantations et aménagement des espaces verts
  • Éclairage public et mise en lumière
  • Qualité du cadre bâti et des commerces
  • Mobilier urbain et art dans l’espace public
  • Balisage et image du quartier
  • Mobilité et signalisation directionnelle
Les interventions proposées traitent notamment l'animation des vitrines « muettes » dans le quartier, la sécurité et le confort des traversées piétonnes, la qualité des terrasses et du mobilier urbain sur la place du Luxembourg ainsi que de la qualité des plantations dans l’espace public, en particulier les squares De Meeûs et Frère Orban.
 
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1551","attributes":{"class":"media-image","id":"3","typeof":"foaf:Image"}}]]
 
Le Studio d’Urbanisme JP Majot s’est penché sur une harmonisation des six plans lumière d’application le long du parcours culturel piétonnier : le plan lumière régional, les plans lumière communaux de Bruxelles, Ixelles et Etterbeek, le Tracé royal, et le plan lumière pour le parc du Cinquantenaire. Le bureau a proposé plusieurs adaptations mineures concernant les dispositifs d'éclairage et la température de lumière utilisée.
 
D'ici fin 2015, tous les dispositifs seront équipés de source blanche, ce qui renforcera la cohérence du parcours et du Quartier européen. Les premières adaptations ont débuté en juin 2014. 
 
Téléchargez le rapport final (janvier 2014) des interventions proposées.