Vous êtes ici

 

Actualités. Nieuws.

16/01/2014
un Facilitateur Ecole
En décembre dernier, une concertation entre le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale et les ministres de l’Enseignement des communautés débouchait, entre autres, sur la nécessité d’identifier un responsable de la coordination de tous les acteurs liés de près ou de loin à l’organisation de l’enseignement en Région bruxelloise, en particulier en appui aux communes de Bruxelles. 
 
Le gouvernement a opté ce jeudi 16 janvier pour la désignation, via un appel à candidature, d’un Facilitateur Ecole pour remplir cette mission aussi capitale qu’urgente pour Bruxelles.
 
Il va de soi qu’une bonne coordination entre les différentes autorités et services compétents, les pouvoirs organisateurs, les pouvoirs locaux, les services régionaux de l'Urbanisme, le SIAMU, la tutelle en matière de marchés publics, etc. est indispensable.
 
Organiser la concertation pour créer des places d’école, en rénovant ou en construisant, implique un accès immédiat aux données régionales collectées et gérées par l’Agence de Développement Territorial (ADT) au sein de laquelle il sera hébergé.
 
Le facilitateur sera chargé de réunir et de coordonner un Comité d’expertise composé de représentants du gouvernement, de représentants des pouvoirs locaux, des services régionaux de l’Urbanisme, de l’ADT, des Pouvoirs Organisateurs (PO) et des services en charge de la tutelle sur les marchés publics et de la sécurité et de la prévention. 
 
Ce comité d’expertise aura pour principales missions :
  • renforcer l’échange d’informations nécessaires à l’ADT dans l’élaboration de son monitoring de l’offre et de la demande en Région en matière de place disponible
  • assurer le suivi des différentes procédures administratives de permis et d’autorisations dépendant des compétences régionales 
  • assurer une communication permanente avec les autorités Communautaires compétentes en matière d’autorisation, notamment urbanistiques, de norme d’encadrement et de programmation
  • organiser les médiations et consultations nécessaires pour mener à bien les différents projets et missions
  • veiller à la pérennisation des places créées, notamment via la conversion de places reposant sur des équipements temporaires en équipements permanents

Source: communiqué de presse du Cabinet du Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale.