Vous êtes ici

 

Méthodes.

Facilitateur de la connaissance et du développement du territoire

Pour répondre à ses missions, l’ADT développe deux axes de travail qui sont complémentaires:

  • mieux comprendre les évolutions du territoire;
  • coordonner le développement des zones et projets stratégiques.

Pour partager l’information entre les acteurs urbains, publics et privés, l’Agence crée des partenariats. Elle promeut des projets et des outils communs permettant de gagner en efficacité. Ce développement partenarial s’accompagne d’une expertise en matière de participation.

Mieux comprendre les évolutions du territoire

Afin d’aider les pouvoirs publics à la prise de décision, l’ADT assure un rôle de conseil et d’accompagnement. Elle met son expertise au service des acteurs institutionnels.

Pour mieux appréhender les évolutions du territoire, l’Agence s’appuie sur l'observation, c.-à-d. recueillir des informations, les traiter et les analyser.

L'ADT met en place les conditions nécessaires pour s'appuyer sur:

  • la veille, c.-à-d. assurer le suivi de l’évolution de la situation socio-économique et des politiques menées sur le territoire afin d’en dégager les différentes tendances;
  • la prospective, c.-à-d. dégager des scénarios futurs possibles et/ou souhaitables (à partir du travail de veille), les confronter et les soumettre à l’avis des acteurs publics et privés.

L’ADT se penche principalement sur la situation socio-économique de la Région et de son aire métropolitaine. Elle privilégie le logement et l’habitabilité, l’économie et l’emploi, les équipements et la cohésion socio-économique, comme thématiques transversales. L’ADT étudie également les questions spécifiques au développement des zones stratégiques régionales et des grands projets qui y sont situés.

L’évolution de la Région et de l’aire métropolitaine s’analyse à différentes échelles en fonction des problématiques identifiées. L’ADT s’appuie donc sur les travaux menés par d’autres structures. Elle crée ainsi un réseau d’informations afin de concrétiser le partage de la connaissance. Dans son rôle de facilitateur, l’ADT stimule une vision partagée du territoire.

Les résultats des analyses et études menées sont transmises au Gouvernement. L’ADT les communique plus largement par l’édition de publications, l’organisation de colloques, de séminaires, de groupes de travail thématiques…

Coordonner le développement des zones et projets stratégiques

Chargée prioritairement de coordonner le développement des 11 zones stratégiques régionales*, l’ADT s’assure :

  • de la mise en œuvre concrète des options prises par le Gouvernement, notamment dans le cadre des schémas directeurs;
  • de la réalisation des grands projets urbains à vocation régionale qui sont situés sur les zones stratégiques (centre de congrès, centre commercial, grande salle de spectacle, stade multi-fonctions…).

Elle agit en tant qu'interface entre tous les acteurs publics et privés impliqués dans le développement de ces zones.

Concrètement, l’Agence :

  • s’assure du suivi des engagements de chacun des partenaires et des délais;
  • identifie les opportunités et les difficultés;
  • imagine des montages opérationnels (société d'économie mixte, partenariat public/privé...);
  • organise des partenariats proactifs entre les parties prenantes au projet;
  • participe à la recherche d'investisseurs susceptibles de s'implanter dans la zone;
  • veille à la qualité des projets, en étroite collaboration avec Bruxelles Développement Urbain (DEP et DU) et le bMa;
  • veille à ce que les projets s'inscrivent dans une démarche de développement durable;
  • prend en charge la participation citoyenne, en collaboration avec notamment le monde associatif;
  • organise le partage d’informations tout au long du processus.

* Botanique (ancienne Cité administrative de l’État), Delta, Gare de l’Ouest, Heysel, Josaphat, Quartier européen, Quartier Midi, RTBF–VRT, Schaerbeek-Formation, Territoire du canal et Tour et Taxis.