You are here

 

Méthode.

Les différentes étapes de création du Monitoring
Le Monitoring des équipements culturels est un outil évolutif. Sa mise en œuvre nécessite d’entreprendre certaines étapes qui se croisent.

Phase 1 : rencontres avec les acteurs du monde culturel et socio-culturel et mise en place de groupes de travail (2014-2016)

  • Identification des besoins du secteur
  • Détermination des objectifs
  • Repérage des ressources disponibles
Au début du projet, un groupe de travail a été mis en place avec le Réseau des Arts à Bruxelles et le Brussels Kunstenoverleg (RAB-BKO), des experts culturels (les gérants des instances culturelles : musées, centres culturels, théâtres, etc.), des experts indépendants ainsi que des organisations telles que A+ et le Kunstenpunt. Ces organisations avaient déjà posé les bases d’une typologie des espaces culturels, dans le cadre de leurs réflexions suite à la publication du Plan culturel pour Bruxelles.
 
Le groupe de travail, piloté par perspective.brussels, a retravaillé cette typologie, qui décrivait principalement les « beaux-arts », et l’a élargie au secteur socio-culturel, dans le but de prendre en compte les activités d’éducation permanente, d’intégration sociale, etc. Il s’agissait donc de définir la culture de manière plus globale et de mieux tenir compte de la polyvalence des espaces. C’est la raison pour laquelle perspective.brussels a collaboré avec les Commissions communautaires française et flamande, les autorités subsidiantes des associations socioculturelles.

Phase 2 : réalisation d’un inventaire des équipements (2016)

  • Répertoire des noms et adresses des équipements culturels et socio-culturels en Région de Bruxelles-Capitale
Une fois la typologie définie, un inventaire des équipements visés a été réalisé. Plusieurs canaux ont été utilisés : les bases de données de l’Inventaire des équipements et services à la population, réalisé par l’ADT, les bases de données d’agenda.brussels et de MICE (Meetings, Incentives, Conferences, Events). De nombreux contacts avec les autorités compétentes et les acteurs de terrains ont été pris (communes, gemeenschapscentra, centres culturels, écoles de devoir, bibliothèques, etc.).
L’inventaire comprend :
  • le nom l’équipement ;
  • l’adresse postale de l’équipement ;
  • l’e-mail général de l’équipement ;
  • le nom et le prénom du gestionnaire de l’équipement ;
  • l’e-mail du gestionnaire.
L’inventaire a permis de générer un carnet d’adresses pour l’envoi du questionnaire vers les gestionnaires des équipements (voir phase 4).

Phase 3 : développement du questionnaire et du moteur de recherche (2015-2017)

  • Construction du questionnaire sur les équipements avec les acteurs culturels et socio-culturels 
  • Réalisation du moteur de recherche 
Dans le but de compléter les données récoltées via l’inventaire (phase 2), un questionnaire a été réalisé. Ce dernier permet notamment d’obtenir certaines informations utiles à l’analyse territoriale (la capacité des espaces et le type d’utilisateurs) et à la recherche des lieux (équipements techniques présents dans les espaces tels que le chauffage, le matériel pour le décor, etc.). Ces informations visent à répondre à la demande des acteurs de terrains, qui présentent des difficultés à trouver des espaces qui conviennent à leurs activités.
 
Le questionnaire et la base de données liée sont hébergées chez visit.brussels et accessibles, en ligne, via agenda.brussels. Afin d’assurer sa mise à jour et de tendre vers l’exactitude des données décrivant les espaces, les gestionnaires des équipements complètent eux-mêmes les données.
 
En parallèle, visit.brussels et perspective.brussels conçoivent un moteur de recherche qui permettra de cibler des lieux sur une cartographie interactive, à partir de agenda.brussels.
 

Phase 4 : lancement du questionnaire et mise en œuvre du Monitoring (2016-2017)

  • Complétion du questionnaire en ligne par les gestionnaires
  • Mise en ligne du moteur de recherche et de la cartographie et diffusion vers le grand public
À partir de décembre 2016, perspective.brussels et visit.brussels invitent les gestionnaires des équipements culturels et socio-culturels à remplir le questionnaire sur agenda.brussels. Les gestionnaires seront invités à actualiser les données introduites environ une fois par an.
 
Le moteur de recherche, faisant partie du Monitoring des équipements culturels, sera mis à disposition dès que la base de données sera assez fournie pour la recherche des lieux.

Phase 5 : analyse territoriale et synthèse (2017-…)

  • Réalisation de cartes représentant les offres en équipements culturels et socio-culturels
  • Analyse territoriale
  • Évaluation de l’outil
Pour permettre de visualiser l’offre en équipements culturels et socio-culturels dans sa diversité, des cartes sur les lieux bruxellois de création, d’animation, de diffusion et de formation seront mises en ligne.
 
Les réponses au questionnaire permettront de mettre en avant une série d’éléments intéressants pour l’analyse territoriale : taille des espaces, type d’activités qui s’y déroulent, types d’utilisateurs, etc. Ils aideront perspective.brussels à proposer des équipements supplémentaires dans le cadre des programmes d’aménagement des zones stratégiques.
 
L’outil sera régulièrement évalué et mis à jour en fonction des nouveaux besoins.