You are here

 

État des lieux des pratiques existantes et dynamique partenariale.

Rencontres individuelles

L’Agence a rencontré une série d'acteurs de la participation citoyenne à Bruxelles.
 
Ces rencontres ont un double objectif:
  • mieux appréhender les expériences de terrain ;
  • déterminer les premières réponses concrètes qui peuvent être apportées en créant un pôle d'expertise en matière de participation dans le cadre des grands projets urbains.
Les projets urbains et les expériences participatives des acteurs constituent la base des rencontres. Au cours des entretiens, l’ADT a posé une série de questions concernant le travail déjà réalisé:
  • Quels atouts retirez-vous des processus participatifs que vous mettez en place ?
  • Quelles difficultés rencontrez-vous en matière de participation ? Quelles solutions existent pour les dépasser ?
  • Quels sont les objectifs de la participation ?
  • À quels moments du projet urbain les différents acteurs sont-ils appelés à participer ?
  • Quels sont les publics visés et les parties prenantes aux processus participatifs que vous développez ?
  • Quels types de méthodes utilisez-vous pour mobiliser et animer les processus participatifs ? Les trouvez-vous adaptés à vos objectifs ?

État des lieux: attentes et recommandations

L'ADT, en tant que facilitateur de la connaissance et du développement du territoire, a mis en évidence la plupart des attentes et des recommandations communes à chacun.
 
Celles-ci ont été synthétisées en 4 enjeux:
  1. l’enjeu du cadre de référence commun;
  2. l’enjeu de la coordination entre procédures;
  3. l’enjeu de la diversité des publics et des intérêts;
  4. l’enjeu des ressources, de la communication et des informations.
Ces enjeux sont définis comme:
  • des éléments qu'il convient d'améliorer ou de renforcer en matière de participation;
  • des pistes de solution auxquelles le pôle devra être attentif.
Ils sont repris dans une feuille de route comme élément de base des matinées de travail.
 

Dynamique partenariale

Matinée de synthèse (2 décembre 2013)

L’ADT a présenté la synthèse des rencontres individuelles et ses premières propositions en vue de développer un pôle d’expertise en matière de participation et d’améliorer les processus participatifs dans le cadre des grands projets urbains. Lire la feuille de route.
 
Ces premières propositions sont notamment:
  • améliorer la lisibilité des différentes temporalités des procédures;
  • prévoir une coordination transversale des instances impliquées dans les processus;
  • varier les modes de débats et les supports de communication
Une centaine de représentants d’institutions, d’administrations régionales et communales, de bureaux de consultance en participation et d’urbanisme, ainsi que des acteurs issus du monde associatif et académique ont été invités à faire part de leurs remarques et à valider les propositions.
 
La matinée a, par ailleurs, été illustrée par des exemples de processus participatifs mis en place dans le cadre de grands projets urbains flamands, wallons et français, qui ont permis d’alimenter les réflexions des participants.